Visite de Gérald Darmanin dans l'île, le déni du Procureur Général Fagny


Vendredi 22 Juillet 2022

Lors de ses premières interviews (Corse-Matin, Rcfm le Ministre de l'Intérieur semble à la fois annoncer de nouveaux moyens pour s'en prendre à ce qu'il intitule la criminalité organisée et appelle à "la vigilance" pour limiter son influence lors d'une évolution institutionnelle. C'est positif. Mais, en même temps... il ne parle pas de Mafia et insiste surtout sur le seul trafic de drogue, minimisant le rôle de décideurs mafieux et des porosités politiques. Sans doute est-il sous l'influence du Procureur général Jean-jacques Fagni qui vient d'oser déclarer que les "collectifs grossissent le trait"... tout en indiquant que "25 clans criminels" agissent dans différentes régions de l'île. Ubba !... Rapporté à la population française c'est comme si l'on minimisait la nuisance de 750 bandes criminelles... Nous conseillons à ce magistrat la lecture de" Juges en Corse" ou de lire les prises de position de magistrats spécialisés pour admettre cette réalité mortifère, sortir d’un déni irresponsable et ne plus tenter de discréditer le combat citoyen.


L'émission de France Info sur la mafia

Outre l'intervention saugrenue du procureur général de Bastia, on y retrouvera des positionnements plus responsables de Marie-france Giovannangeli et Jean-Toussaint Plasenzotti qui décrivent les mécanismes mafieux, A lire aussi un article sur le site 20 Minutes.