Nouvelle pression mafieuse ?


Mardi 15 Décembre 2020

C'est la question que l'on est en droit de se poser au vu des premières constatations sur place des pompiers cortenais ce lundi 14 décembre dans la soirée.
Cette destruction de 3 camions bennes s'inscrit dans un contexte où de nombreux attentats contre d'importantes entreprises ont été perpétrés. Singulièrement contre l'entreprise Rocca, à deux reprises en peu de temps, mais aussi, de façon régulière, contre des sociétés de transport ou de travaux publics. Le tout dans une indifférence quasi générale de la classe politique. Et la Corse continue à s'enliser. Le combat citoyen représente l'unique espoir de l'isolement de telles pratiques. Quant à l'Etat, son impuissance n'est plus à signaler...


L'entreprise, visée avait pris une généreuse initiative lors du premier confinement en offrant 100 000 masques au personnel soignant.   A lire aussi l'interview de son dynamique gérant dans "Parole de Corse".

Les entreprises Rocca sont particulièrement visées par des attentats.
 




Nouveau commentaire :