Crise des déchets sous fond de tension mafieuse


Samedi 19 Décembre 2020

Selon des sources concordantes des cliques mafieuses s’opposent pour des marchés fort juteux… Un contexte très lourd, source d'inquiétude. Le Cullettivu Maffia No' a Vita Iè va organiser un débat sur ce thème. Ce sera le lundi 4 janvier, à 18h via Zoom et rentransmis en direct sur internet .


Après 15 ans de gestion du dossier des déchets par le  Syvadec,  et près de 5 ans après le vote du plan régional  prévoyant la réduction des déchets de 60% - objectif loin d'être atteint, pourquoi sommes-nous à nouveau dans l'impasse ?

Le coût de la gestion des déchets à la tonne en Corse, est actuellement plus de deux fois supérieur au coût moyen en France. L'exportation de 21 000 tonnes en avril dernier a généré un surcoût de 4 millions d'euros.

À qui profite ce crime dont il faut souligner qu’il est aussi écologique. Nous posons la question. Une préoccupation que partage de nombreuses associations citoyennes, et qu’ a occasionné un récent communiqué du Collectif Massimu Susini (pdf joint).

En mai 2020, le journal Le Monde publiait des extraits du dernier rapport d'Interpol qui, dans sa conclusion, appelait les dirigeants européens à "une prise de conscience sur la façon dont le monde du crime a infiltré le secteur des déchets"

Dans ce contexte, les incendies criminels qui ont récemment détruit plusieurs camions dans l'enceinte même du groupe Rocca qui intervient dans le transport des déchets, ainsi que ceux qui ont ravagé les camions de la société Euromat à Corte, qui vient de développer une activité liée à la gestion des déchets, apparaissent très inquiétants. Il est à craindre d’autres effets encore plus dévastateurs.

Nous en débattrons avec tous les sympathisants de la démarche anti-mafieuse qui le souhaiteront le lundi 4 janvier à 18h via Zoom. Ce meeting virtuel sera ouvert à la presse.