Construire par des actes la maison de cristal, et soutien à la mobilisation "Tavignanu Vivu"


Mercredi 8 Juillet 2020

C'est le sens du communiqué diffusé alors que des élus s'apprêtent à élire des présidents de communautés de commune, d'offices, de syndicats d'électrification et autres institutions. Le collectif les exhorte à écarter des "élus sous influence". Dans cette même communication et, pour des motivations identiques, un appel est lancé à participer, le samedi 11 juillet, à une mobilisation pour un "Tavignanu vivu".


Cummunicatu di u cullettivu

Dans la situation, préoccupante, que connaît notre Île, la transparence de la vie publique nous apparaît un élément essentiel, car l'opacité nourrit le doute et le désespoir propices à l'emprise mafieuse. D’autant que se profile une crise économique majeure.

C’est pour faire face au sacrifice de l’intérêt collectif pour des appétits égoïstes que s'insurgent  aujourd'hui de nombreux citoyens regroupés dans diverses associations. 

Dernier appel en date celui du Collectif Tavignanu Vivu . Nous répondons favorablement à son appel à manifester ce samedi 11 juillet à 9h30 sur le lieu du Projet de CET  de Giuncaghju pour refuser « un projet criminel qui serait la ruine écologique et économique  de toute une région, sacrifiée à  des intérêts privés et des besoins à  court terme ».

Au nom des mêmes précautions démocratiques, nous exhortons les élus et les représentants de la société civile  à ne pas porter à la direction d'organismes communautaires, aux présidences d’offices et d’agences, à des syndicats d’électrification ou autres institutions, des candidats sous influence. De nombreux documents, livres et témoignages attestent de la grand porosité politique et économique actuelle. L’heure est à la construction de la maison de cristal. Il faut que les actes y contribuent...