Appel à la GCC et au FLNC à abandonner une violence qui fait le jeu de la mafia.


Mercredi 12 Avril 2023

Dans un communiqué le collectif Maffia No', a Vita Iè exhorte à abandonner les actions violentes soulignant que "La parole et l’action publique doivent être les seules armes d’un combat démocratique qui ne cesse jamais".



Le collectif A Maffia Nò A Vita Iè lance un appel solennel aux jeunes qui, rassemblés sous le sigle GCC, multiplient les attentats contre élus ou citoyens, quelle que soit leur origine : nous les exhortons à cesser les actions violentes que nous condamnons fermement. Le feu, qu’ils utilisent contre les biens des personnes qu’ils veulent désigner à l’opprobre public,  renvoie à la notion de « feu purificateur », et à des pratiques d’un autre âge… 
Notre message s’adresse également à ceux qui réactivent le FLNC, faisant fi des malheurs passés et des enseignements de l’histoire.
Nous  invitons les uns et les autres à abandonner la violence politique, pour rejoindre les rangs des associations citoyennes qui luttent avec opiniâtreté contre les fléaux qu’ils dénoncent. La parole et l’action publique doivent être les seules armes d’un combat démocratique qui ne cesse jamais. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons construire, tous ensemble, la Corse apaisée et harmonieuse à laquelle nous aspirons.
Nous comprenons que la situation économique, sociale et culturelle à laquelle nous sommes tous confrontés puisse conduire à l’exaspération, mais il ne faut pas que l’exutoire en soit la violence ! La violence ne fait qu’ajouter à l’injustice. Elle conduit à une situation qui ne peut aller qu’en s’aggravant, et qui va déboucher sur le cycle trop bien connu de Répression, Solidarité, Violence.
Les seuls vainqueurs de cette situation chaotique seront les bandes mafieuses, qui ont stratégies leur permettant de récolter les fruits de cette situation délétère. La haine, l’humiliation et la violence constituent le terreau de leur malfaisance, et ne sauraient en aucun cas être confondues avec une manifestation de la justice. L’heure est au renforcement de la mobilisation citoyenne.



le Mercredi 12 Avril 2023 à 06:30 | Lu 2659 fois